Tapegirl adventures 1/2

Just do it!

Ah l’escalade! Un sport merveilleux que je ne cesse de louer. Non seulement c’est un véritable vivier de bogosses  pour toi hétérosexuelle ou toi garçon gay… mais nous les femmes n’y sommes pas reléguées à faire de la figuration comme dans une vidéo de Skate. Les problèmes sont courts et le hissage pur et dur à la force des biceps assez rare. Il faut au contraire réfléchir à la résolution d’une énigme physique, le placement de son corps, et dans quel sens une prise glissante peut être utilisée pour un maximum d’équilibre. La victoire n’est pas prédite d’avance, et n’est pas forcément l’apanage du plus puissant(e). Mais j’y reviens.

Et si réfléchir te fait mal à la tête, demande au mec sans t-shirt.

La technique de base, on l’a dit et répété, c’est:

Tiens toi plus près du mur pour économiser ton énergie.

Mémé, Janvier 2012

DSCF5426

Un Tiens-toi-plus-près-du-mur-pour-économiser-ton-énergie, ou MAXIMUM PLATTNING.

 

L’escalade, ça décape les paumes et arrache la peau de doigt. Tu auras très vite des menottes insensibles qui ressembleront à des pieds plein de corne, il suffit de s’armer de patience et pleurer un peu intérieurement. Tes petons quant à eux suivront la même évolution, plus ongles gangrénés. Dans la technique inspirée de St Seiya dite du Cobra (Fig 1) par exemple, il faut recourber sa main et l’enfoncer adroitement et rapidement dans le minuscule espace entre la prise et la paroi. Puis s’accrocher à la force des tendons. Il ne faut pas hésiter- même si l’on sait que ça risque de faire mal au bout des doigts, cette pulpe particulièrement délicate et riches en terminaisons nerveuses.

 

L'attaque du Cobra par Sheena

L’attaque du Cobra par Sheena

Fig 1: Placement rapide et précis de la main dans un angle. J’espère que tu t’es coupé(e) les ongles.

 

French touch…

Nous avons eu le plaisir de contribuer à faire progresser ce sport  via l’ajout de techniques bien personnelles qui nous valent des regards horrif , des regards, tout court.

Délicate poussée vers le haut par le partenaire d'escalade. Ici Marla me donne un coup de French Wind pour m'éviter de finir en Ballerine.

Ci-dessous, Mémé me donne un coup de French Wind, pour compenser mon adhésivité défaillante.

Il y’a souvent une compétition tacite entre les grimpeurs de même niveau. On est persuadés qu’on aurait mieux géré le même problème, on regarde l’air de pas y toucher pour se jeter sur le bloc dès que le malheureux(se) s’est ramassé -ou pas. Nous nous organisons également des petits concours entrenous, toujours l’air fairplay et gentleman. Où la victoire -cette coquine!- se dérobe parfois au plus fort.

 … et fourberie!

Il arrive que Le(a) Fort(e) soit distrait, péteux, fatigué, aie une tendinite…. et il ne faut pas hésiter à exploiter ses faiblesses même s’il n’y a que 2% de chances de le vaincre, et s’engouffrer dans cette brèche. Et il existe des technique pied-de-biche pour l’occasion.

Par exemple, le COMMENTAIRE SPORTIF.

C’est une technique éprouvée, qui consiste avant tout à déconcentrer l’adversaire et provoquer sa chute.

 

Il consiste à faire ch... déconcentrer, interrompre. A utiliser avec modération. Très efficace.

A utiliser avec modération. Peut être agaçant. Très efficace.

DSCF5442

Il peut être laudatif. Le tout est que l’adversaire se détourne du bloc pour vous écouter.

Prudence ceci dit! Ne jamais tomber dans le piège tentant  de l’AUTO commentaire sportif.

… les gens nous regardent….

Dans un prochain épisode, je vous raconterai l’enchaînement le plus incroyable qu’il m’aie été donné de voir en compétition!

Advertisements

Commenter (don't be shy :) :

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s