Lucy, Christina et les chasseurs

Voici un post qui ne va pas parler de réalisateurs pédophiles imaginant des plans à trois autour de Javier Bardem, mais d’archéologie, paléontologie et féminisme. C’est tout aussi palpitant.

Ce matin: une pub me recommande d’aller visiter un quelconque musée de la préhistoire, et voir une reproduction du squelette de Lucy. Ceci m’a rappelé que Lucy avait été désignée femelle par les paléontologue uniquement sur la base de sa toute petite ossature -petite, et donc féminine?

Cette réflexion n’est pas restée isolée dans mon crâne -tant qu’à rester en mode Bones- et a été immédiatement déterrer une histoire d’ici qui m’avait dérangée. A savoir, le destin post-mortem de la Reine Kristina de Suède.

Kristina de Suède, un destin hors du commun…

… Mais surtout, un destin hors de sa cuisine.

chrisbook3

La reine, née en 1626, avait une réputation de garçon manqué. Elevée comme un homme par le roi Gustav qui voulait un fils (…), elle a défrayé la chronique en adoptant des intérêts non conformes au genre féminin. Ce qui lui vaut -après une vie bien remplie en scandales, complots, guerres, réformes fiscales et autres activités pas pour les fiiiiilles- d’être déterrée en 1965 pour vérifier qu’elle était bien une vraie fââme. Eh oui, préférer avoir une vie active et sous le feu des projecteurs (ou des chandeliers, mais peu importe)  plutôt que mourir en couches à 13 ans représente un tel défi à l’ordre social, que cela requiert de dépêcher un groupe d’archéologues mettre en question ta féminitay, en violant au passage ta sépulture. Cet article s’interroge sur le fait que Kristina aie pu naître avec des organes mâles, “comment, sinon, aurait elle pu être une femme si forte??” (ils sont sérieux là?)

Déterrée donc. Parce qu’elle préférait la bière à la broderie.

Encore plus atroce, il paraît même qu’elle adorait monter à cheval en pantalon.

 

Attention petite fille! Tu risques d'être exhumée!!

Petit garçon avec son Action Man.

 

Tant qu’à déterrer, je propose de commencer par la hache de guerre. Et allons y gaiement. Je propose que l’argent de mes impôts serve plutôt à la reconstruction clitoridienne des réfugiées, ou garantir des places en garderies, plutôt que d’exhumer une Reine qui avait l’outrecuidance d’aimer la philo et d’exceller en mathématiques (mais quelle horreur!). Ou encore, tant qu’à compter les points, allons y gaiement et disséquons tous les monarques que l’on a vaguement suspectés d’être des femmes. L’histoire ne doit pas en manquer, vu que les femmes ambitieuses n’ont jamais eu trop le choix si elles voulaient gérer seules leur chéquier.

Et l’on en revient donc à Lucy.

Le monde scientifique mâle et blanc, gonflé de son importance, a toujours procédé comme ceci. Avoir son étroite idée de la répartition des genres, et l’appliquer à ses découvertes. C’est ainsi que depuis la préhistoire, les femmes comme chasseresses et actives ont toujours été ignorées ou négligées; et classées comme exceptions, plutôt que d’être étudiées.

Un squelette tout pourri, mal nourri était automatiquement classé comme féminin, tandis qu’une tombe un tant soit peu glorieuse avec des armes était passée aux oubliettes de l’Histoire dès qu’une femme était à l’intérieur. Ou, comme le dit si bien l’extrait si dessous de “Interdisciplinary Research and Trans-disciplinary Validity Claims”:

Femmes chasseresses ou guerrières traditionnellement négligées

Ce qui parait logique, non? Je veux dire, comment peut on décider qu’un silex est un instrument masculin, sans le faire à-priori; en décidant qu’il appartenait à un chasseur mâle? Ou alors, il y’avait déjà des silex pour hommes, comme nous avons à présent le stylo pour femme??

"Voici le Bic au corps fin adapté aux mains des femmes, fashion, coloré avec des effets diamants"

“Voici le Bic au corps fin adapté aux mains des femmes, fashion, coloré avec des effets diamants”

Et l’on revient à Kristina

C’est pourquoi l’on peut voir la tombe de la Reine violée des siècles plus tard. Malgré l’abondante documentation prouvant qu’il s’agissait d’une femme, le monde scientifique, jaloux de ses privilèges, ne croit pas qu’il s’agissait d’une vraie femme.

Le plus intéressant, ce fut la conclusion. L’anthropologiste Carl-Herman Hjortsjö a admis que: “Our imperfect knowledge concerning the effect of intersexuality on the skeletal formation makes it impossible to decide which positive skeletal findings should be demanded upon which to base the diagnosis of intersexuality.” Il a tout de même conclu que le squelette était “typiquement féminin”.

Je vous le traduis en français: “Je suis à l’antenne? Oui… Bon ben, on a bien déterré le corps hein, mais on sait pas trop où regarder pour trouver la cavité couillère. On va dire que c’était bien une femme hein.“…

Mais quelle conséquences pour toi lectrice?

Ben oui, parce que tu n’as pas perdu ton temps pour rien. La conclusion scientifique qu’il y’a à en tirer, la voici.

Cette exhumation que je t’ai racontée, n’est qu’un symptôme supplémentaire de la prison du genre, qui nous intime à rester à notre place. Même après notre mort, nous rappellent les gardiens du temple, ne sommes pas à l’abri d’être profanées.

Cette déclassification,  et cette ignorance systématique du rôle des femmes à travers l’Histoire, a conduit à l’apparition puis la prolifération d’une espèce aussi inutile qu’agaçante.

Observez autour de vous, et vous en verrez toujours un spécimen. C’est le lourd de service/adepte de développement personnel qui hurle “de-toute-façon-l’homme-il-a-toujours-été-un-chasseur“, pour expliquer son harcèlement systématique ou le fait qu’il ne foute rien à la maison.

La prochaine fois, tu sauras lui intimer le silence, non pas d’une touche d’humour ou d’une réplique bien sentie, mais d’un coup de pavé de paléontologie qui explore la question.

The Invisible Sex

Advertisements

Commenter (don't be shy :) :

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s