Femmes, entreprise et confiance en soi

Comment faire baisser les inégalités et les discriminations dans la sphère professionnelle?

Le ministère du droit des femmes a lancé une appli pour aider les femmes à améliorer leur confiance en soi. Le but est d’aider les femmes à se prendre en main, oublier des années de conditionnement et ne plus avoir peur. La confiance en soi, c’est la clé pour oser demander et obtenir un poste ou une augmentation.

here

Cette appli est gratuite. Et pratique. Elle permet entre autres au Ministère du Droit des Femmes d’éviter une conversation un peu plus pénible et musclée avec les entreprises; et leur proposer des amendes en lieu et place d’applications gratuites.

Attention !!! Je ne dis pas que les femmes n’ont pas un rôle à jouer dans l’amélioration de notre vie professionnelle – et dans le combat contre les inégalités au quotidien.

Mais j’aimerais partager une petite histoire, de ce qui se passe quand une femme déploie sa confiance en elle- qui, j’en suis sûre, n’est pas si exceptionnelle.

Continue reading

Advertisements

The godzilla Syndrom

Aujourd’hui, j’ai été grandement inspirée par le blog Regards féminins sur la science, un blog collaboratif de femmes scientifiques, avec de vrais morceaux de science. Le blog nous raconte leurs parcours académique et leur déboires – dans lesquels on se reconnaît que trop bien.

L’article  Syndrome de Godzilla a des références scientifiques impeccables. Jugez plutôt: Cat’s Eye, Princesse Sara, Godzilla (et Pluto) convoqués pour diagnostiquer les syndromes les plus communs des femmes dans la sphère professionelle.

Pour rappel. Godzilla est un monstre lézaroïde japonais, né d’expérimentations nucléaires -un conte cathartique pour d’exorciser l’horreur de Nagasaki et surtout Hiroshima. Il vit donc au Japon, quelque part entre une faille sysmique et une centrale nucléaire. Dans les années 50, Godzi sortait détruire Tokyo de façon récurrente. Mais suite à l’apparition d’autres monstres, il endosse plutôt le rôle réconfortant du Roi des Monstres (on dirait pas comme ça) qui protège l’humanité contre la concurrence.

Je suis atteinte plus ou moins de toutes les tares décrites dans le post de Regards Féminins sur la Science (en plus de celle de parler au cinéma). Mais MON syndrôme de Godzilla est légèrement différent. Dans le dernier film, ô combien à chier intéressant uniquement sur le plan des effets spéciaux, on voit Godzilla s’en prendre plein le museau par les méchants aliens. Ils vont devenir parent et sont à peu près aussi pénibles que les futurs parents humains, sauf que leur égocentrisme et leur folie la création de leur nid douillet s’accompagnent de destructions massives/menace nucléaire pour l’ensemble de la population humaine. (Heureusement un homme blanc, musclé et hétérosexuel va sauver sa femme et le genre humain en larmes mais c’est pas le sujet)

Papa Godzilla se fait massacrer tout le long du film, et quand il est sur le point de rendre le dernier soupir, il se ravise subitement et crâche à la gueule des deux aliens son super pouvoir, son Nuclear Breath. Ne cherchez pas, ce modus operandi est appliqué depuis 1953 par les scénaristes; c’est seulement quand Godzilla est quasi mort qu’il sort l’attaque ultime.

Une des premières images archéologiques attestant du phénomène.

Une des premières images archéologiques attestant du phénomène.

Continue reading

Stage: Arrêtons de tuer les chatons!

Mauvais timing pour écrire sur ce qui se passe mieux en France, en termes de politique. Ça ressemble à une mauvaise blague au lendemain des Européennes. Tandis que je réfléchis au pourquoi du comment un quart de la France (enfin, un quart des votants) s’est tournée vers l’extrême droite,  je dois aussi parler d’une certaine loi française qui gagnerait à être connue et appliquée ici.

Je me suis expatriée après deux ans de tergiversations et mon projet avait eu le temps d’évoluer. Le point principal concernait bien sûr la sphère professionnelle. Durant mes premières semaines de recherche, une aimable interlocutrice de l’agence pour l’emploi suédoise avait pris sur elle de m’éclairer sur « ces gens comme moi qu’elle connaissait bien », « qui n’avaient pas de capacités très pointues, ne parlaient pas suédois et n’avaient rien à apporter à la Suède ». Mon expatriation me tenant toujours autant à cœur, j’ai rabaissé de plusieurs crans mes ambitions professionnelles et me suis astreinte à un apprentissage intensif de la langue.

Un contact m’a parlé d’un stage non-rémunéré dans mon domaine, qui semblait préférable à un petit boulot au salaire minimum sur plusieurs plans. Ce stage était prestigieux –même après plusieurs années d’expérience professionnelle-, me proposait des travaux de recherche intéressants, la possibilité de publier, et le surtout réseau tant désiré. J’ai rassemblé mes économies, mon courage et posé ma démission.

Continue reading

Le trésor caché des Nations Unies

Le trésor caché des Nations Unies

En visite aux Nations Unies à Vienne, j’ai eu l’immense privilège de découvrir leur secret le mieux gardé. Une œuvre d’art poignante fièrement exposée entre deux ascenseurs du bâtiment D-E.

Car si le rôle de l’art est de couper le souffle, provoquer la stupeur et le questionnement, dans les faits, très peu de réalisations artistiques y parviennent. Lady Gaga et Madonna ont déjà exploité toutes les possibilités de masturbation curcifixoire, et les séries télé (nous) sont passées (par) derrière.

Mais le tableau du Batiment D-E m’a profondément secoué. Sa présence obsédante entre ces deux ascenseurs m’a hantée toute la réunion. Sous un faux prétexte, je l’ai prise en photo.

Le coeur palpitant, je me demande à présent, comment rendre justice à ce chef-d’oeuvre? Au delà des émotions complexes qu’il provoque (entre autres, hilarité et embarras) je vais tenter de l’analyser avec la ferveur et l’honnêteté qu’il mérite.

Car j’étais partie -et vous aussi- pour une histoire palpitante de guerres et complots, ou les conspirations s’entremêlent à l’incompétence administrative du plus haut niveau; où dictateurs et grands de ce monde se croisent dans les couloirs tortueux du pouvoir au mieux de leurs intérêts respectifs.

 

2728552

 

 

Continue reading